On parle d’ Espace Droit Famille dans le magazine Vivre Ensemble

On parle d’ Espace Droit Famille dans le magazine Vivre Ensemble

« Maintenir le lien avec l’ Espace droit famille »

Pour soutenir les parents dans leurs responsabilités familiales, prévenir les blocages ou guider leur résolution, l’association Espace droit famille répond depuis plus de 20 ans aux besoins d’information et d’accompagnement des Cristoliens dans les domaines de l’éducation, de l’exercice de l’autorité parentale, des conflits intrafamiliaux ou des difficultés psychologiques.

Créé en 2000 à Créteil, l’Es­pace droit famille s’est dé­veloppé de manière signi­ficative au fur et à mesure des années pour devenir un véritable lieu de ressources et d’ accom­pagnement des familles dans l’exercice de leurs droits et de leurs responsabilités parentales. Implantée dans le quartier de la Habette, l’association a comme mission de soutenir les parents dans leurs questionnements ou face à une situation de blocage. En effet, la famille est souvent considérée comme la cellule de base ou « naturelle » de la société, dans laquelle les enfants naissent, vivent et se développent, avant d’être à leur tour adultes, puis parents … Cependant, la pratique nous le montre, l’équilibre fami­lial est bien loin d’être naturel et intangible, mais est au contraire précaire et évolutif. Il est traversé par des forces qui le construisent autant qu’elles peuvent le mettre à mal : les conditions de travail, la condition féminine, la paren­talité, les parcours migratoires, la précarité, les crises personnelles et conjugales, la maladie ou le handi­cap d’un parent, la recomposition familiale, les nouvelles techniques de procréation, l’allongement de la durée de vie sont autant de fac­teurs qui ont un impact sur l’ évo­lution des familles et de l’enfant.

Une source d’information chez Espace Droit Famille

« Créteil est une ville relativement jeune, cosmopolite, avec des natio­nalités variées. C’est dans cet esprit que nous travaillons avec les familles à Espace droit famille. Chaque foyer est unique et nous avons à accueillir chacun dans sa singularité et sa di­versité », explique Céline Meyer, directrice de l’association, qui dé­cline ses missions de soutien selon plusieurs axes. Parmi eux, l’infor­mation juridique représente une thématique importante. L’Espace droit famille propose de l’aide, de l’information, de l’orientation et un premier diagnostic sur les différents points de préoccupa­tion dans l’organisation de la vie familiale. De plus, chaque mois, une permanence d’avocats permet d’obtenir des informations com­plémentaires, dans la perspective d’une démarche auprès d’un juge.

bureauUn intermédiaire pour la conciliation familiale

L’autre axe fort de l’associa­tion est la médiation familiale. Comment se positionner dans la relation avec l’autre parent ou son enfant? Comment traverser les crises, pallier leurs conséquences, préserver son enfant des effets dévastateurs d’une séparation trop conflictuelle? Autant de questions qui peuvent être abordées par l’en­tremise de l’association.
La médiation familiale permet d’aider les personnes en situa­tion de séparation à rétablir une communication afin de trouver des accords tenant compte des besoins de chacun, particulière­ment ceux des enfants. C’est le cas de Stéphane, un Cristolien papa d’un garçon de 10 ans. « J’ai pu faire une médiation familiale qui m’a aidé à organiser mon divorce, puis la juriste m’a reçu parce que j’avais besoin d’information sur mes droits parentaux. J’ai apprécié de pouvoir avoir des réponses à mes questions dans un même endroit et être accueilli avec bienveillance dans ce moment difficile de ma vie », témoigne-t-il. L’objectif final de la médiation fa­miliale étant d’aboutir à un accord qui pourra alors être homologué par le juge, sachant que cette pro­cédure est moins longue qu’une procédure judiciaire classique (en­viron 4 mois au lieu de 12). Par ce biais, le juge donne à la convention une valeur équivalente à celle d’un jugement et contraint les parties à en respecter les termes.

Un lieu d’échange et d’accompagnement

De plus, en s’appuyant sur la force du collectif, Espace droit famille propose des groupes de paroles qui permettent aux parents d’échanger, avec bienveillance et en toute confidentialité, sur diffé­rentes problématiques rencontrées dans l’exercice de leur parentalité. Ils contribuent ainsi à rompre l’ iso­lement et à mettre en valeur les ressources de chaque parent. Au moment d’une séparation, dans un contexte de conflit fa­milial ou face au mal-être d’un proche (conjoint, enfant), les personnes qui se sentent débor­dées par la situation, qui sont en grande souffrance et ont le senti­ment que les réponses habituelles auxquelles elles ont recours ne fonctionnent plus peuvent aussi solliciter un accompagnement psy­chologique auprès de l’ association. Ces consultations psychologiques visent à leur offrir un espace où elles pourront être entendues dans leur souffrance, leur questionne­ment, et réfléchir à leur situation d’une façon nouvelle. Pour une aide adéquate aux migrants et aux personnes étrangères, un service de consultation spécifique met la question culturelle au centre de la pratique, avec la présence au sein de l’ association d’un ethnopsycho­logue. Enfin, l’Espace droit famille développe également des sensi­bilisations et formations auprès des familles et des professionnels sur les sujets liés à la parentali­té. Tous les accompagnements proposés sont gratuits, hormis la médiation familiale pour laquelle une participation financière, au prorata des ressources de chacun (2 euros pour une personne en dessous du Smic), est demandée. Une pluridisciplinarité précieuse qui offre aux familles cristoliennes la possibilité de bénéficier d’un accompagnement transversal et du regard croisé de plusieurs professionnels.

Aller au contenu principal