Témoignages...

"Prendre la bonne distance"

« J’ai pris contact avec Espace Droit Famille sur les conseils d’une amie et parce que le juge nous l’avait conseillé mais j’avoue que je n’y croyais pas du tout. Six années de procédures depuis notre séparation, et toujours des conflits sur tous les sujets avec le père de mes enfants. Impossible de se parler calmement, même devant les enfants. La médiatrice familiale d’Espace Droit Famille qui nous a reçus, était très douce et a posé tout de suite un cadre de respect. Elle a posé les bonnes questions qui m’ont permis de comprendre que nos conflits n’étaient pas seulement en lien avec nos enfants, mais que, à travers eux, on réglait les comptes de nos derniers mois de vie commune. Moi, ça m’a beaucoup aidée à prendre de la distance et j’ai l’impression que mon ex l’a compris aussi. Aujourd’hui, je ne dirais pas qu’on est devenus amis, mais quand il s’agit des enfants, on a beaucoup progressé. D’ailleurs, nos enfants sont moins angoissés et pour mon fils, cela fait longtemps que je n’ai pas été convoquée à l’école ».

Une lente reconstruction de la confiance

Marie prend contact avec l’association car sa fille Leila, 13 ans, ne veut plus venir chez elle. Elle veut rester exclusivement chez son père. La médiatrice prend contact avec le père Hassan, pour lui proposer une médiation familiale avec Marie, son ex conjointe. Il est très réticent. Il n’a pas parlé à Marie depuis 5 ans, au moment de leur séparation très difficile. Il s’inquiète beaucoup de voir sa fille Leila, tellement en colère. La mère et la fille en sont même venues aux mains, quelques semaines auparavant. Les parents entament alors une médiation qui va permettre une lente reconstruction de la confiance entre la mère et la fille. A l’issue de ce long travail de médiation, Leila retourne chez sa mère et les parents décident de mettre en place une résidence alternée, avec l’accord de Leila. Les résultats scolaires de Leila s’en ressentent très rapidement.
Aller au contenu principal